Régalades

Publié le par Guillaume

Haute montagne, royaume des neiges éternelles, monde minéral de glace et de rocher. Pas une fleur, pas une herbe. Parfois un insecte perdu erre désespérement et péniblement à la surface d'un de ces océans d'altitude figé par quelque dieu rancunier, condamné.

On redescend. La vie reprend peu à peu ses droits. Le Soleil donne. L'eau coule. Monde de verdure. Et de fruits. Un petit tour au jardin après un grand tour en montagne, pour s'extasier d'abord sur la forêt de groseillers. Pour se ruer sur la multitude de grappes rouges, groseilles gavées de Soleil, qui pendent par myriades sur les branches des petits arbustes. Impossible d'en venir à bout. Il en reste. Pour poursuivre la dégustation par une balade dans les framboisiers, à deux pas. Fragiles et délicates, les framboises tombent dans la main par poignées, avant d'être avalées ; elles fondent sur le palais pour y laisser au passage une douce saveur de Soleil sucré... Repu, on peut que renoncer devant la quantité. On revit !

Publié dans au jour le jour

Commenter cet article

merens 02/08/2006 18:31

ah ça c'est bien vrai.. il y a des avantages à redescendre des montagnes aussi parfois !!!