Antésite

Publié le par Guillaume

Je ne sais plus quand exactement j'ai découvert ce breuvage. Ça remonte certainement aux temps de ma jeunesse, mais l'origine se perd dans les tréfonds de ma mémoire. L'Antésite, ce sont des extraits de réglisse concentrés pour fabriquer des litres de boisson « désaltérante », comme le dit la pub. Un petit flacon de 13 cl dure des plombes, puisque quelques gouttes suffisent pour rendre un verre d'eau goûteux !

J'avais oublié la chose pendant des années, et puis il y a un an ou deux, je l'ai redécouvert, chez des amis. Par contre pour dégoter le marchand qui vend le petit flacon magique, pas facile, facile. Je ne l'ai pas encore trouvé dans les hectares de rayons de Carrefour, en revanche le Champion de chez mes parents en vend. Donc quand je passe sur les lieux de mon enfance je fais le plein. Un flacon pour six mois.

Et puis tandis que je passais par Voiron dans les environs de Grenoble, au cours de mes tribulations estivales, poum !, voilà t'y pas que je tombe nez-à-nez avec l'usine Antésite ! Là, il a bien fallu que j'aille me faire un petit pélerinage. En plus elle se visite, l'usine ! Ben, visitons... Plaisir des vacances.

 


Au bord de la route, à Voiron, l'usine Antésite... Avec cette forme caractéristique en dents de scie assymétriques, digne de mes dessins d'enfant. J'ai appris que la partie quasi-verticale était orientée au nord, et vitrée, donnant de la lumière à l'intérieur, sans pour autant cuire les ouvriers au petit feu du Soleil estival !

C'est une petite PME qui emploie une quarantaine de personnes. Elle reçoit des ballots de risomes du réglissier, petit arbuste qui est cultivé en Asie. Tout son art consiste à en extraire le suc... L'Antésite - anti-soif - est né à la fin du XIXème siècle quand un apothicaire de Voiron chercha à fabriquer quelquechose pour faire passer le goût, alors infecte, de l'eau. Car les travailleurs, ouvriers ou paysans, n'avaient pour se désaltérer que cette eau qu'ils coupaient avec un peu de vin, afin de la rendre buvable. Évidemment, celui-ci avait parfois des effets secondaires pas toujours du plus bel effet sur le labeur ! L'herboriste voironnais s'est alors vu investi d'une véritable mission de santé publique. Qu'il mena à bien. En 1898 est née l'Antésite. Des extraits de réglisse concentrés, aux multiples bienfaits, quelque arôme, et c'est à peu près tout. Ça ne paye pas de mine, ça ressemble plus à du pétrole qu'à un quelconque sirop de fête, mais qu'est-ce que c'est bon !

Et ça fait plus de 100 ans que ça dure ! Car le breuvage eu un succès immédiat. À tel point que nombre de concurrents ont essayé de copier la chose pour s'approprier le juteux marché. Sans succès. L'Antésite a traversé le vingtième siècle, seule boisson au réglisse survivante. Évidemment, la concurrence est rude, et la politique commerciale des grandes surfaces ne facilite pas la chose. De fait, à défaut d'être populaire, l'Antésite est désormais un breuvage de connaisseurs... C'est un choix. Alors goûtez-y !

Publié dans balades

Commenter cet article

Guillaume 30/08/2006 08:05

Ils m'ont offert la visite contre cet article :-)

Le Loup 26/08/2006 23:42

Et bien :)Soit tu adores vraiment cette boisson, soit tu a été engagé comme représentant commercial :)