La révolte des machines

Publié le par se balade

Je viens de me payer une clef USB, pour pouvoir transporter des bidules d'un ordinateur à l'autre. Je me disais que c'était tout con pour s'en servir. Eh ben non !! Ça fait une heure que je bataille avec linux pour essayer de monter ce foutu machin pour jouer avec... Je viens de lancer un SOS sur un forum linux. J'attends qu'une âme charitable veuille bien me dépanner...

Et pourquoi ai-je dû me payer une clef USB (en dehors du fait que ça me semblait un truc vachement pratique) ? Parce que mon routeur est en rade à la maison. Une semaine avant que je ne parte en France, hop, d'un coup, plus moyen d'accéder à la bête. J'ai d'abord eu très peur que la carte réseau de mon portable n'ai rendu l'âme. J'ai vérifié : elle se porte comme un charme. Le cable réseau n'a de problème particulier lui non plus. Donc c'est ce foutu routeur. Je paie l'ADSL, pendant ce temps, mais à cause de cette électronique de daube, pas moyen de surfer ! Avec une clef USB de 250 méga, je me disais que je pourrais au moins transférer facilement des choses entre le boulot et la maison. Mais non. Rien n'est facile en ce bas monde. Surtout pas l'informatique.

Dans l'intervalle, pour une raison obscure, je n'arrivais plus à me connecter par modem interposé, mon compte gratuit chez aruba.it déconnait. Résultat, je suis allé voir chez tiscali. Et ça marche. Ouf. Je paie l'internet haut-débit, mais je dois me contenter d'un petit débit. Que je paie aussi, soit-dit en passant. Je paie, je paie, et je paie...

Je suis allé porter le routeur au service après-vente de Compumania, où je l'avais acheté. Le type l'a pris. Dix jours m'a-t-il dit. Dix jours ?? Dix jours à payer l'ADSL sans pouvoir s'en servir... C'est beau le progrès !

Moi, j'aime bien les machines, mais quand ça marche. Parce que quand ça ne marche pas, ou plus, quelle galère ! Je n'y connais souvent rien de rien pour émettre la moindre petite idée sur l'origine de la panne qui empêche l'engin de fonctionner. Résultat, je m'en vais chez le réparateur. Le pire, ce sont les ordi, et linux. Ça marche jamais. Et je ne sais même pas pourquoi, parfois. Rageant. Heureusement, internet fait bien les choses, mettant la communauté à portée d'un clic. Ainsi la plupart du temps il suffit de demander au monde. Et ça marche, en principe. Ceci dit, rien à faire, je ne passerais pas sous windaube. C'est que j'ai ma fierté, quand même ! En revanche, Mac commence à me faire de sérieux appels du pied, et je me demande si le prochain portable ne sera pas un Mac.

Il faut vous dire, Monsieur, que mon portable Dell, s'il fonctionne toujours parfaitement, du haut de ses vénérables trois ans et trois mois, voit quand même sa fin approcher, tout ça à cause d'une bête rupture de charnière. L'écran s'ouvre désormais grâce à quelques bouts de scotch... J'ai eu de la chance, la charnière qui a laché n'est pas celle par où passent toutes les données vers l'écran. C'est l'autre. Mais cette rupture induit des tensions et des torsions sur l'orpheline, et je ne serais pas surpris qu'elle passe l'arme à gauche un jour ou l'autre... Ce qui voudrait dire plus d'écran ! Dire que cet engin, qui est somme toute un concentré de technologie, que j'ai payé à l'époque 2000 dollars, va ma lâcher à cause d'une simple charnière. C'est con. On sait faire des processeurs qui pédalent plus vite que la lumière, mais on ne sait plus faire des charnières solides... Le monde à l'envers...

Mais je touche du bois : ma voiture roule à peu près correctement, mon grille-pain grille toujours mes tartines au petit-déjeuner, l'aspirateur aspire (encore que celui-là, il prend plus la poussière qu'il ne l'avale), mon robot râpe encore mes carottes, ma mini-chaîne hi-fi, bien qu'ayant des râtés avec quelques CD copiés (alors qu'elle ne devrait pas), joue toujours un peu de musique, mon appareil photo prend encore des photos. À ce propos, depuis peu j'ai un appareil numérique. Et Ô miracle, je n'ai eu aucun problème pour transférer les photos sous linux du premier coup... Comme quoi, je râle, je râle, mais parfois...

Et le frigo ? Il marche le frigo ? Ben oui... L'année dernière, avec l'arrivée du printemps, je l'ai fait dégivré. Je ne suis pas expert en dégivrage de frigo. Enfin, je n'étais pas. Maintenant, si. J'avais toujours dégivré les frigos à coups de tournevis. Donc là aussi. Pourquoi attendre, quand on peut accélérer les choses ? Sauf que cette fois-ci, à un moment donné, j'ai entendu pffffffiiiiit, après que j'eu donné un bon coup de tournevis dans la glace qui encombrait le frizzer. Merde. J'ai essayé la méthode du chewing-gum, piqué dans MacGyver, pour tenter de limiter la fuite. Rien à faire. Bientôt tout le gaz réfrigérant s'était éclipsé vers l'extérieur. J'ai donc appris, à cette occasion, qu'un frigo sans gaz ne frigore plus. Un petit trou de rien du tout, pourtant, dans le circuit de gaz, et hop, à la casse l'engin... Comme la chaleur extérieure, et par voie de conséquence, intérieure, arrivait à grand pas, je ne pouvais pas mettre mon beurre sur le rebord de la fenêtre en attendant des jours meilleurs. J'ai donc couru acheté un nouveau frigo. Ça m'a coûté quelquechose comme 150-170 euros d'apprendre que pour dégivrer un frigo, valait mieux laisser faire, et surtout, surtout, ne toucher à rien !

Commenter cet article

Guillaume 19/05/2005 23:10

Non, non, ma clef fonctionne tres bien sous linux, je l'ai monte sans probleme sur mon portable avec une vieile Mandrake... Y'a qu'au bureau, avec RH9, ca me donne du fil a retordre... Mais bon, ca ne va me resister longtemps non plus, y manquerait plus que l'esprit perde le pouvoir sur la matiere !!

javafred 19/05/2005 22:02

Salut,
une clé USB fonctionne directement sous Linux sans driver ou autres.
Peut-être ta clé est-elle défectueuse ?
Appelle la hotline de la boîte où tu l'as acheté, ils vont diagnostiquer par téléphone.
Bon courage.