I soliti ignoti

Publié le par Guillaume

On pourrait traduire ça par "les habituels inconnus"... Un vieux film italien de 1958 que je suis allé voir hier soir. C'était gratuit. Un film de Mario Monicelli, avec, entre autres : Vittorio Gassman, Renato Salvatori, Claudia Cardinale, Marcello Mastroianni ou encore Tot. Une belle brochette, donc. Une poignée de noms me sont même connus, c'est dire... L'histoire d'une bande hétéroclite qui projette de cambrioler un mont-de-piété. Mais pour nos voleurs plus qu'amateurs, la tâche va se révéler ardue !

Ce film est un film culte pour les italiens. Il me fallait donc aller le voir, pour (par)faire ma culture vis-à-vis de mon pays d'accueil. Ainsi fût fait. J'y suis allé avec des étudiants et autres post-docs de l'observatoire.

Il faut vous dire que c'est une comédie. Le synoptique ajoute qu'il s'agit de LA comédie qui fut a l'origine de tant d'autres. Bon.

Je suis resté sur ma fin. Surtout parce que je n'ai pas compris grand-chose. L'italien des années cinquante semble bien différent de celui d'aujourd'hui. Qui plus est, ils devaient tous parler plus ou moins en dialecte, comme c'est souvent le cas. Pourtant, "Rocco et ses frères" (Rocco e i suoi fratelli), de Visconti, date de la même époque, et les protagonistes sont d'origine sicilienne ; ils parlent donc souvent en sicilien. Mais j'avais à peu près compris la trame, et ne m'étais pas ennuyé pendant les presque trois heures qu'il dure. Celui-là, en revanche, ne dure que deux heures, mais j'ai trouvé le temps long, surtout au début, quand tout se met en place... Un mal fou à comprendre ce qu'ils racontaient... Dommage...

D'un autre côté, la salle n'était pas complètement morte de rire, comme je m'y attendais pour une bonne comédie. Certes, elle a rigolé un peu plus souvent que moi. Mais quand même. Est-ce la subtilité de certain dialete qui leur échappait ? Ou bien est-ce que ce n'est pas si drôle que ça ? Ma foi...

À revoir avec des sous-titres dans une langue que je comprends...

Publié dans cinéma

Commenter cet article

civetta 15/06/2005 23:23

parlons-en, des sous-titres.. Dans "Tu devi essere il lupo", l'autre jour, le traducteur avait sous-titré le nom d'un film par "le ciel au-dessus de Berlin"...(il cielo sopra Berlino); sauf que pour un Francais qui regarde ça, ça lui inspire tout sauf... "les ailes du désir"!!!!!

Eric 20/05/2005 23:41

Salut Guillaume
Je te remercie du com' sur "critique".
C'est vrai qu'il faudrait que je fournisse des explications pour la 3D.
Je te recontacterai quand j'aurai fini une page sur ce 20 mai.
Amitiés