Leonard Cohen

Publié le par Guillaume

Un chanteur canadien que j'ai découvert grâce au film « Exotica » de Atom Egoyan. Une danseuse s'exhibe dans un club sur les notes et les paroles de Everybody knows... Je fus sous le charme. Non pas de celui de la danseuse - encore que - mais de celui du chanteur. Surtout. De fait, I'm your man est le premier album de Leonard Cohen que j'ai acheté. Ça devait être il y a une dizaine d'années... Dans la foulée, ou presque, j'ai vu Natural Born Killers de Oliver Stone. Un film brutal que je n'ai pas particulièrement envie de revoir, mais une BO qui met encore à l'honneur Leonard Cohen. D'où l'avantage de rester jusqu'à la fin des génériques ! Des chansons de l'album The Future dans le film d'Oliver Stone. The Future fut donc le deuxième album de Leonard Cohen que j'achetai. Depuis c'est devenu une de mes valeurs sûres. Si je n'ai pas encore toute la collection, je sais que je peux acheter chaque nouvel album les yeux fermés. Je ne suis pas déçu : un Cohen reste un Cohen. Le dernier en date : Dear Heather, que je prefère au précédent...

En somme, un poète qui raconte plein de belles choses, une voix planante, une musique lancinante, bref, je me laisse bercer.

 

 

Publié dans musique

Commenter cet article